Avertir le modérateur

mardi, 18 septembre 2012

Le cardinal BARBARIN pris en flagrant délit de mensonge

La stratégie de communication du Cardinal BARBARIN révèle un manque de courage certain et démontre que sa manœuvre est de mauvaise foi et intellectuellement malhonnête. Ne nous laissons pas abuser par sa tactique politicienne.

Aujourd'hui, sur France Info, l’archevêque de Lyon a affirmé que ses propos tenus lors d’une interview à Télé Lyon Métropole avaient été "mal reflétés". Pourtant, tous les enregistrements contredisent cette volte face

Nous nous sommes toutes et tous habitué-e-s à ses « barbarinades ». Nous constatons d’ailleurs qu’il essaye systématiquement de faire retomber les « responsabilités » de « sa polémique » sur « une incompétence » des journalistes.

Dans un premier temps, il tient des déclarations choquantes à l’encontre des LGBT avec des amalgames nauséabonds. Puis, il attend que la polémique enfle pour tenter de faire re-tomber toute la faute sur une prétendue incompréhension, voire une prétendue incompétence, des journalistes.

Ses tentatives de démenti sont finalement des échecs cuisants.

L’exemple de ces derniers jours le prouve, et la polémique de cet été le confirme. Rappelons-nous également qu’en novembre 2011 dans le journal Lyon Capital, le Cardinal s’était permis de faire une comparaison odieuse pour redire sa vive opposition aux LGBT et à l’égalité des droits, avant de faire retomber cette responsabilité sur les journalistes de ce journal: « En outre, je constate que chaque génération produit des anticorps dont elle a besoin. Devant une agression microbienne, notre corps sait se défendre, et du point de vue spirituel, c’est pareil».

Sur les questions sociétales, l’archevêque de Lyon est bien connu pour ses positions stigmatisantes, choquantes, et réactionnaires, très proches des mouvements d’extrêmes droites. La raison doit les dénoncer avec force. L’Égalité des droits est avant tout un choix politique qui mérite des débats débarrassés d'amalgames scandaleux tels que ceux de Philippe BARBARIN, qui joue volontairement au pyromane social.

Les débats sur l’ouverture du mariage civil, laïque et républicain aux couples de même sexe et la reconnaissance de l'homoparentalité se sont ouverts dans les années 80 et ils se sont clos le 17 juin 2012, soir du second tour des élections législatives. Maintenant, face à cet obscurantisme religieux, le Gouvernement doit légiférer au plus vite et à tenir dès que possible toutes les promesses de campagne de François HOLLANDE.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu