Avertir le modérateur

mardi, 24 avril 2012

Second tour de la présidentielle: ils appellent à voter François HOLLANDE et à battre Nicolas SARKOZY


E.Joly et J.-L.Mélenchon appellent à voter F... par francoishollande


Jean-Luc MELENCHON pour le Front de Gauche

"Je vous demande de mobiliser comme s'il s’agissait de me faire gagner moi-même l’élection présidentielle."

 

Eva JOLY pour EELV.

 

"J’appelle toutes celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la République à se rassembler autour de la candidature de François Hollande."

dimanche, 25 mars 2012

Meeting LGBT pour l'Egalité aux Folies Bergères

Samedi 31 mars 18h aux Folies Bergère - Meeting LGBT pour l'EGALITE

Entrée LIBRE* et GRATUITE - En présence des Candidates et Candidats à l’élection présidentielle

Les mêmes droits pour tous

Aujourd'hui, tous les citoyens n'ont pas accès aux mêmes droits, notamment à cause de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre. La France est aujourd’hui en retard sur ses voisins européens concernant la reconnaissance de tous les couples et des familles homoparentales.

Les discriminations touchent de nombreuses familles homoparentales encore ignorées dans le droit français, où un seul parent, biologique ou adoptif, est reconnu. En cas de décès, le risque pour que les enfants et leur autre parent soient séparés est élevé.

Par ailleurs, après leur opération la stérilisation est toujours obligatoire pour les personnes trans voulant obtenir de nouveaux papiers d'identité conformes à leur genre, contrairement à une résolution adoptée en 2010 par le Conseil de l’Europe.

Pourquoi un Meeting LGBT pour l'Egalité?

Des « droits humains », cela veut aussi dire des droits pour les homos, les bis et les trans, et leurs familles. La société française en a pris conscience, elle est aujourd’hui prête à répondre à cette évolution sociétale et sociale.

Les candidats à la présidentielle doivent en prendre acte et répondre à ce désir d’Egalité.

Pour la première fois, plus de 200 associations se sont unies pour organiser une grande soirée ouverte à tous, le Meeting LGBT pour l'Egalité.

Marie Labory, journaliste, et Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter-LGBT interrogeront les candidates et candidats à la présidentielle et des artistes ponctueront la soirée en nous apportant leur soutien.

Rendez-vous aux Folies Bergère le 31 mars dès 18h!

Homos, hétéros, bis, hommes, femmes, trans, jeunes, moins jeunes, de droite, de gauche, indécis: nous aspirons tous à vivre dans une société fondée sur le respect de chacun.

Pour une heure ou toute la soirée, venez prendre part à un évènement non partisan, festif et citoyen le samedi 31 mars prochain aux Folies Bergère. Un bar et des animations se tiendront dans le hall.

dimanche, 19 juin 2011

14 000 manifestant-e-s pour défendre l'Egalité

La marche des fiertés Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans de Rhône-Alpes qui s’est déroulée ce samedi 18 juin 2011 a ressemblé environs 14 000 marcheuses et marcheurs pour défendre l’Egalité, soit 2000 de plus que l'an dernier.


« Pour l’Egalité : en 2011 je marche en 2012 je vote» tel était le mot d’ordre de cette 16e marche des fiertés LGBT qui figurait sur la banderole de tête.


La Lesbian and Gay Pride de Lyon engage toute son énergie pour faire inscrire l’Egalité des droits au cœur des programmes des candidat-e-s à la présidentielle et aux législatives.


La Lesbian and Gay Pride de Lyon restera vigilante et mènera un dialogue ferme avec tous les partis politiques, pour que l’Egalité, notre unique candidate, remporte les prochaines élections présidentielles et législatives.


Gageons que les citoyen-ne-s se saisiront pleinement de ces questions, et pourront juger les candidat-e-s à l'aune des projets politiques en faveur, ou non des droits des Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans.

vendredi, 25 février 2011

Le Conseil Régional Rhône-alpes promeut l’égalité Femmes – Hommes.

Les élu-e-s de la majorité (PSEA, PRG-APP et Front de Gauche) du Conseil Régional Rhône-alpes ont voté aujourd’hui un rapport en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Les élu-e-s du groupe Europe Ecologie les Verts n’ont pas pris part au vote (pourquoi ?) et sans surprise l’opposition, la droite extrême (UMP) et l’extrême droite (FN), ont voté contre.

Le contexte politique met, et c’est tant mieux, l’égalité et la parité dans l’air du temps. Pour autant, le contexte reste défavorable à la progression des droits des femmes au quotidien.

S’engager à travailler à obtenir l’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas une mince affaire tant les reculs sont nombreux et tant les droits des femmes sont sans cesse remis en cause.

Quand le chômage atteint en France plus de 10% de la population active, on sait que ce sont les femmes les plus touchées.

Quand les menaces pèsent sur les 35 heures, on sait aussi que ce sont les femmes, qui contraintes, doivent s’adapter au cahier des charges de leur entreprise et subissent des temps partiels et des horaires atypiques.

Et l’on sait bien ce que temps partiel contraint signifie. Ce sont des emplois qui se conjuguent au féminin et sont synonymes de pauvreté laborieuse et d’absence de promotion.

En matière de conditions d’emploi (salaires, statuts, responsabilités, temps partiel subi, etc.), les femmes demeurent largement défavorisées sur le marché du travail.

Le plafond de verre reste d’ailleurs une réalité en France. Seules 17% des entreprises françaises sont dirigées par une femme.

La rupture, promise par Nicolas SARKOZY, a oublié entre autre le champ de la parité.

L’UMP au pouvoir a torpillé les avancées mises en place par la Gauche.

Pour preuve, l’élection du futur conseiller territorial censé remplacer à partir de 2014 les conseillers généraux et régionaux ou encore l’injustice de sa réforme des retraites qui, pesant plus sur les femmes, reflète la volonté de ne pas considérer l’égalité entre femmes et hommes comme principe de société.

Les associations, les élu-e-s et tous les intervenants sociaux en savent quelque chose.

C’est pour mutualiser toutes ces énergies, ce temps et cette richesse portés par de nombreux interlocuteurs en Rhône-alpes, c’est pour passer de la colère dénonciatrice à l’action publique, que les élu-e-s de la majorité (sans EELV) du Conseil Régional Rhône-alpes ont voté aujourd’hui avec beaucoup d’enthousiasme une nouvelle délibération en faveur de l’égalité femmes-hommes.

La Région Rhône-alpes s’engage ainsi dans une démarche volontariste.

Sensibiliser, former, diffuser une culture de l’égalité, batailler s’il le faut, reste une urgence.

La Région Rhône-Alpes doit être à ce sujet un modèle social pour tous ses partenaires. Elle ne pourra pas les inciter à une démarche de traitement des discriminations si elle ne mène pas une politique exemplaire et si elle ne propose pas un service public irréprochable.

La Région Rhône-Alpes doit être un élément moteur dans les initiatives en faveur de l’Egalité.

L’égalité est une valeur fondamentale. Elle est l’affaire de tous.

Ce rapport constitue une étape importante et un engagement fort des élu-e-s de la majorité (sans EELV) pour tendre vers plus d’égalité en Rhône-alpes.

Les grandes lignes de ce rapport sont les suivantes :

 

  1. le Conseil régional valorise les initiatives des acteurs de l’Egalité en Rhône-Alpes par l’organisation de la Quinzaine de l’Egalité à l’automne prochain et la valorisation de projets privés et publics innovants et expérimentaux destinés à promouvoir l’égalité femmes - hommes dans la vie locale.
  2. un comité de suivi apportera un avis sur les grandes orientations à définir pour promouvoir une politique égalitaire dans les stratégies et actions régionales, externes et internes.
  3. la Région décide également d’adhérer à l’association nationale « Elu-es contre les violences faites aux femmes ».

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu