Avertir le modérateur

lundi, 10 mars 2008

Rejoignons la dynamique enclenchée, votons pour Heidi GIOVACCHINI

 Heidi GIOVACCHINI  obtient au 1er tour 43,32 % des suffrages, soit seulement 380 voix de retard sur la liste de droite (45,38 %).Dimanche prochain,  le 6e a l'opportunité de rejoindre la dynamique enclenchée  par la victoire de Gérard COLLOMB. Sans aucune hésitation, les habitants du 6e devront voter massivement le 16 mars prochain pour la liste Aimer Lyon 6.

Votez pour Heidi GIOVACCHINI, tête de liste Aimer Lyon 6

Dimanche prochain, le 16 mars, votez sans hésitation pour la liste Aimer Lyon 6, votez pour Heidi GIOVACCHINI.

 

 

dimanche, 09 mars 2008

"vivre ensemble autant que faire se peut"

 

Jean-François ARRUE, ancien bâtonnier, parle de Gérard COLLOMB

 
 

 
 
 Jean-François ARRUE est 2e sur la liste d'Heidi GIOVACCHINI
 
 
 

vendredi, 07 mars 2008

Dimanche 9 mars: votez pour la liste Aimer Lyon


jeudi, 06 mars 2008

Dimanche: votez

 

Dimanche, l’avenir de Lyon se joue dès le 1er tour, alors ce 9 mars votez et surtout votez pour la bonne liste.

 

 

samedi, 23 février 2008

Les candidats sur le gril des associations gay

Lyon Capital, 22/02/08, Fabienne Levy se flingue chez les gays

 

 Voir la vidéo du débat

 

Les gays débattent, la gauche racole, la droite s’enterre...et que fait le centre ? Jeudi soir, les associations avaient invité les têtes de liste à débattre des questions LGBT, dans le cadre de la campagne des municipales. LGBT : Lesbiennes, Gays, Bi, Trans. Et têtes de liste pas une (Sauf Audaces). 

Les candidats avaient envoyé, au mieux des « épées », sinon : des seconds couteaux, petits canifs et autres grosses cuillères à soupe. Soutien aux associations : tout le monde est pour. "Oui, mais sur la liste Perben, il y a des millonistes qui ont refusé de voter les subventions aux associations pendant tout le mandat ?" font remarquer les associations. Revers de manche, nous les ferons changer, plaide Fabienne Lévy, d’ailleurs ils ne sont pas majoritaires. La gauche a beau jeu de rappeler qu’elle augmenté de 50 les subventions aux assos LGBT. 

Deux questions centrales : pour ou contre le mariage gay et l’homoparentalité. De toutes façons ce n’est pas du ressort d’une municipalité, en parole tout le monde est donc plus ou moins pour. Certains nettement, d’autres floutement. 

Malgré le jeu du centre qui voudrait dépolitiser le débat, mais qui est aussi le plus vague sur ses propres positions, une démarcation apparaît de plus en plus. Les partis de gauche, notamment la liste Audaces, les Verts, le PS, se montrent clairement en phase avec les attentes des associations. 

Les autres se réfugient dans des généralités de principe, mais se montrent bien incapables de prendre des engagements précis. Il est vrai que personne n’est en capacité de parler au nom de Perben. 

 

L’événement de la soirée 

Le flinguage en direct de Fabienne Lévy par elle-même : effroyable ! A une question de Sabine Blanc, la présidente d’ARIS sur le soutien aux associations, elle commence par répondre « Je vais peut-être paraître complètement débile, votre association s’occupe de quoi ? » Consternation chahutante dans le bistrot. Pour tout le monde en France ARIS est l’association gay de référence, la plus ancienne avec David et Jonathan, 27 ans d’existence, l’interlocutrice de toutes les municipalités depuis Francisque Collomb. Elle regroupe une dizaine d’associations de la région. Plus drôle : le siège d’ARIS est dans le premier arrondissement, celui dont Fabienne rêve de devenir maire. Elle était seule à ne pas le savoir. Un grand moment de solitude.

 

Un débat riche, dans un café bondé

 

Une centaine de personnes ont participé pendant plus de deux heures à ces discussions sur les gays et lesbiennes dans la cité. Sans doute pour la première fois, un débat public dans un endroit public. Michel Chomarat, le Mr Gay de la municipalité actuelle, a défendu son bilan. Il n’a pas semblé enthousiasmé par les propositions des politiques. Le Modem avait dépêché Luc Fournier de Centrégaux, et Ange Beltran. L’UMP Fabienne Lévy (Parti Radical Valoisien) et Frédéric Grangier (Gay Lib). Le PS : Jean-Louis Touraine, Najat Vallaud-Belkacem. Les Verts : Gilles Buna. La liste Audaces : Benoît Teste.

Pierre Gandonniere

 

Libération Lyon, 22/02/2008, Les candidats parlent d’homosexualité

 

MUNICIPALES - Jeudi soir, au Grand Café Gambetta, il était question de la place des « LGBT » dans les projets des candidats aux municipales. En français non siglé : des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Ou comment la politique locale peut participer à « mieux vivre son homosexualité à Lyon ».Organisé à l’initiative de plusieurs associations gays et lesbiennes, le débat a rassemblé autour d’une table les représentants des candidats aux municipales lyonnaises. A l’exception de celui du FN et avec une très forte proportion de socialistes, tant à la « tribune » que dans la salle...

 

Comme il est de mise dans ce genre de débat, chaque liste avait envoyé son représentant le plus ouvert sur les questions liées à l’homosexualité. Comme le reconnaissait le Vert Gilles Buna : « même si la société a évolué, il y a encore des efforts à faire dans la classe politique où l’on note un certain décalage ».Histoire d’éviter le « très gros » décalage avec l’assistance, Dominique Perben avait prudemment préféré missionner Fabienne Levy, sa Radicale tête de liste dans le 1er arrondissement, plutôt que ses colistiers millonistes ou villiéristes. 

En bonne machine de guerre électorale, le PS avait quant à lui dépêché sur place une armée de représentants, et pas vraiment des secondes mains, puisqu’il y avait là les deux premiers adjoints de Gérard Collomb, Jean-Louis Touraine et Gilles Buna.

Auxquels Najat Vallaud-Belkacem (ex-porte parole de Ségolène Royal et candidate aux cantonales) est venue porter main forte. Dans la salle, juste devant la tribune, Michel Chomarat, le « monsieur » homosexualité du mandat de Gérard Collomb qui a travaillé sur la question de la mémoire Gay et à qui l’on doit le fond sur le patrimoine homosexuel à la bibliothèque municipale de Lyon.A côté des troupes socialistes, des représentants des listes Audaces (LCR et mouvements écolos très à gauche) et du MoDem. Chacun replaçant les questions posées dans le cadre de sa ligne politique de son parti.Ce qui donne par exemple pour le MoDem : « Les questions liées à l’homosexualité ne sont ni de droite ni de gauche. Il faut sortir de ces vieux débats », plaidé par Ange Beltran, le représentant du mouvement de François Bayrou.Le débat s’est cependant vite centré sur deux questions principales : celle des unions homosexuelles et de l’homoparentalité. Les candidats étant invités à se positionner pour ou contre les célébrations du Pacs en mairie, pour ou contre le mariage homosexuel. 

Tous se sont engagés à célébrer les Pacs en mairie. Sur le mariage en revanche, mis à part les représentants d’Audaces qui sont pour des célébrations illégales, comme à Bègles, les autres candidats ont fait savoir qu’ils ne contreviendraient pas à la loi.

Sur la question de l’adoption par des couples homosexuels (question à laquelle tous se sont dits favorables), Najat Vallaud-Belkacem (PS) a plaidé pour que les conseils généraux, qui gèrent les questions d’adoption, travaillent en ce sens. Fabienne Levy a demandé un aménagement préalable du Pacs, pour donner la possibilité à ces adoptions.

 

La candidate des listes Perben aura cependant eu du mal à convaincre l’assistance des bonnes intentions de ses colistiers sur ces questions. « Comme si les millonistes allaient célébrer des pacs dans leurs mairies ! », l’interpelle un homme dans le public. « Ils ne sont pas en majorité sur nos listes. Et je ne crois pas que Dominique Perben soit homophobe.Il a rassemblé sur des valeurs qu’il entend faire respecter », plaide la candidate.

 

Avant d’ajouter que, dans ce débat, elle représente d’abord elle-même.

 

A.Gd

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu