Avertir le modérateur

vendredi, 20 avril 2012

Une seule consigne de vote : voter pour l’Égalité ! Et voter pour l’Egalité, c’est déjà voter contre le FN !

A quatre jours du vote de dimanche, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et le Forum Gay et Lesbien de Lyon appellent à la plus forte mobilisation de toutes et tous pour se rendre aux urnes et voter dimanche prochain.

Pour les lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT), conscient-e-s que leur combat pour l’égalité des droits passe par la défense de notre modèle démocratique et social, la première priorité est de s’opposer aux idées d’extrême droite, et de rendre le score de Marine LE PEN le plus bas possible.

Cette candidate n’a pas cessé pendant toute la campagne de multiplier les provocations et les messages discriminatoires. Marine LE PEN a ainsi montré que le Front national n’a pas changé, qu’il reste un parti xénophobe et contre l’égalité des droits, et qu’il est résolument l’adversaire des étrangers mais aussi des femmes et des lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT).

Le projet de Marine LE PEN et du Front National est fondé sur une matrice homophobe, transphobe, sexiste, raciste et antisémite qui n’est pas compatible avec les valeurs républicaines que nous portons :

1°) Marine LE PEN se braque contre l’égalité des droits.

Son projet pour ces élections érige en norme dominante le modèle (hétéropatriarcal) de la famille fondée sur le mariage « traditionnel » : « un père
-  une mère - un ou plusieurs enfants ». Dans son programme le Front National réaffirme qu’il est clairement hostile à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et plus généralement à toute forme de reconnaissance de l’homoparentalité.

2°) Marine LE PEN veut enfermer les LGBT au placard.

Elle veut rendre invisible les LGBT dans l’espace public. Elle essaye de faire passer la lutte contre l’homophobie et la transphobie pour du communautarisme. Elle estime que les associations LGBT demandent d’abord le « droit à la différence » plutôt qu’un prétendu « droit à l’indifférence ». Pourtant, l’égalité des droits n’est en rien un « droit à la différence » mais s’inscrit bien dans une démarche universaliste. Le « droit à l’indifférence », qu’elle appelle de ses voeux, n’est autre que le « devoir de rester au placard », celui de se nier.

3°) Marine LE PEN souhaite que les femmes restent cantonnées à leur rôle de mère de famille au foyer et s’oppose au droit des femmes à disposer de leur corps.

Elle veut le déremboursement de l’avortement par la Sécurité Sociale. Elle souhaite aussi la création d’un revenu parental, équivalent à 80 % du SMIC pendant 3 ans à partir du deuxième enfant, et renouvelable pour 4 ans pour le troisième enfant. Ce « revenu parental » s’adresse implicitement aux femmes pour les inciter à rester au foyer, selon une vision traditionaliste de la famille patriarcale.

4°) Marine LE PEN instrumentalise les violences faites aux femmes et aux LGBT à des fins racistes.

Stratégie nouvelle pour le Front National, Marine LE PEN se revendique aujourd’hui de la laïcité, du progrès du droit des femmes, de la défense des homosexuel-le-s agressé-e-s, principes que le Front National a toujours rejetés, afin de légitimer une haine anti-musulman. Elle s’appuie sur le statut de victime, de personnes discriminées pour mieux désigner des « boucs émissaires » qui seraient responsables de ces violences et de ces discriminations avec, en tête, les populations issues de l’immigration ou les musulmans.

5°) Marine LE PEN n’a toujours pas désavoué les propos de Jean-Marie LE PEN sur les malades du sida.

En mai 1987, Jean-Marie Le PEN, s’attaquait aux malades du sida et proclamait

« Les sidaïques, en respirant du virus par tous les pores, mettent en cause l’équilibre de la Nation. (...) Le sidaïque, (...) il faut bien le dire, est contagieux par sa transpiration, ses larmes, sa salive, son contact. C’est une espèce de lépreux, si vous voulez »

En 2012 : l’Egalité n’attend plus !

Par ailleurs, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et le Forum Gay et Lesbien de Lyon sont fermement unis derrière une plateforme revendicative qui n’a qu’un leitmotiv : l’Égalité !

Ainsi, dans le cadre de la campagne Égalité LGBT 2012, nous nous sommes efforcés de rendre publique une information détaillée, complète et critique sur les implications et les propositions des autres candidat-es, afin de voter en toute connaissance de cause, pour l’Egalité.

La lutte pour les droits humains et l’égalité des droits, dont les questions LGBT, n’est jamais secondaire dans une élection, beaucoup de citoyen-ne-s y sont attaché-e-s quelles que soient leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Les personnes LGBT ne sont pas des sous-citoyen-ne-s, quoi qu’on en dise. En 2012, l’Egalité doit enfin devenir une réalité. Les Lesbiennes, Gays, Bi et Trans n’attendent plus !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu