Avertir le modérateur

samedi, 17 décembre 2011

La Région Rhône-alpes soutien le Fonds Solidarité sida Afrique

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus de 22 millions de personnes vivent avec le VIH dans cette partie du monde et l’épidémie du SIDA a rendu orphelins plus de 14 millions d’enfants.

Au-delà d’une catastrophe sanitaire sans précédent, le SIDA mutile l’Afrique et met ainsi en péril l’avenir d’un continent.

Pourtant, trente ans après la découverte des premiers cas de contamination, nous savons aujourd’hui faire reculer durablement l’épidémie.

Il suffit de s’en donner les moyens.

Les pays riches ont les moyens, par une fiscalité plus juste, par une meilleure répartition des efforts financiers et par un soutien aux génériques qui permettraient de faire baisser le prix des médicaments, d’assurer l’accès universel aux traitements, et ainsi de mieux contrôler l’épidémie dans ces pays.

Nous pouvons endiguer le sida au niveau planétaire. C’est-à-dire tout mettre en place pour réduire simultanément et annuellement, au Nord et au Sud le nombre de contaminations et le nombre de nouveaux décès.

Notre Région doit donc essayer d’apporter une aide constructive, à des régions qui n’ont pas notre chance en matière de développement.

Le Fonds Solidarité sida Afrique, créé par l’association Solidarité sida, répond à cet objectif, car c’est un outil de coopération intelligent au service des collectivités territoriales.

Intelligent, car il profite, dans des pays dépourvus de systèmes de santé et de structures sociales, à des associations locales qui connaissent le mieux les malades et qui, peuvent donc les aider efficacement.

Abonder ce fond à hauteur de 75 000 euros permettra de financer différentes actions en faveur des malades du sida les plus démunis du continent africain : par exemple, l’achat de médicaments et de tests de dépistage, des suivis thérapeutiques et psychologiques, la mise en place de visites à domicile, d’ateliers nutritionnels ou de groupes de paroles ou encore la formation des interlocuteurs locaux afin d’améliorer leur autonomie et renforcer leur légitimité.

Rhône-Alpes a toujours mené une politique déterminée et ambitieuse en matière de coopération décentralisée.Notre engagement contre le sida à l’international doit rester notre priorité. Surtout lorsque les contributions des pays riches pour la lutte contre le sida au niveau mondial ne cessent de diminuer, conséquence inquiétante de la crise économique.

Le développement, la santé, la lutte contre le sida dans les régions du monde les plus défavorisées, constituent, sans doute plus que jamais, une exigence pour nous, dans une période où la crise et ses répercussions appellent encore plus de solidarité.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu