Avertir le modérateur

lundi, 11 février 2008

Saint Valentin (J-3)

 

" Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se sont mariés samedi. C'est le troisième mariage du Président de la République. De leur côté, Claire et Natacha, Abdel et Julien, Maxime et Antoine, Isabelle et Caroline... aimeraient aussi se marier, juste une fois. Mais en France ils n'en ont pas le droit. SOS homophobie souhaite beaucoup de bonheur aux nouveaux mariés, et renouvelle sa demande d'ouverture du mariage aux couples homosexuels

 

 

Je ne parlerais pas du mariage du Président avec Carla, car cela ne regarde que lui. Il n’y a aucune raison « raisonnable » et « raisonnée » de commenter cet épisode.

 

Je tiens à reprendre à mon compte l’analyse très pertinente du Secrétaire Général de l’Elysée, Claude Guéant, quib58f665dccff42a41ce9dfa85ce4d94b.jpg 8a3c3b3a4bab86ea86a7369661eff349.jpgaffirmait dans la Tribune qu’il s’agissait d’une: « décision personnelle entre deux personnes qui s'aiment et ont envie de poursuivre leur vie ensemble »

 

 

Par contre,  je suis un petit peu surpris par la réaction du Secrétaire Générale de l’Elysée qui affirmait dans le même article:« Carla Bruni, d'origine italienne, "sera française" car "quelqu'un qui épouse une personnalité française devient automatiquement français".

 

Là, je n’y comprends plus rien.

 

Je ne connais rien au Droit des Etrangers, mais je croyais, à tord ou à raison, jusqu’à maintenant, que la loi  stipulait :

 

  1. que "le mariage n'exerce de plein droit aucun effet sur la nationalité."
  2. que « l'étranger ou apatride qui contracte mariage avec un conjoint de nationalité française peut, après un délai de quatre ans à compter du mariage, acquérir la nationalité française par déclaration à condition qu'à la date de cette déclaration la communauté de vie tant affective que matérielle n'ait pas cessé entre les époux depuis le mariage »

 

Ainsi cette déclaration de notre  secrétaire général de l'Elysée m’étonne : soit notre cloclo national  ignore la loi soit il avoue publiquement que certaines règles contraignantes ne s’appliqueraient pas à tout le monde, i.e, les règles aberrantes qu’imposent notre « hyper président » aux autres ne doivent surtout pas s’appliquer à lui.  

 

Certes nous n’avons pas à remettre en cause la sincérité de cette union. Car à en croire un certain SMS, il ne s’agirait pas d’un simple mariage blanc, contrairement à tous ces vilains couples mixtes, qui eux, pour le coup, se marient par pur et simple calcul égoïste afin d’obtenir le sacro saint des symboles de notre République : la sacré, l’intouchable, l’inviolable, la consacré « nationalité française ».

 

Finalement, Nicolas avait raison : « Ensemble tout est possible ».  

 

Je dis ça. Je dis rien.

 


VERDI, La Traviata,

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu