Avertir le modérateur

vendredi, 08 février 2008

Saint Valentin (J-6)

A l’automne 2007, la CIMADE avait initié sur Lyon un collectif dénommé « Les amoureux du Ban Public ».

 

L’objectif de ce collectif est de fédérer des actions en faveur du droit des couples mixtes à vivre ensemble sur le territoire français et ainsi les aider s à se battre contre les tracasseries administratives qui s’imposent à eux lorsqu’ils veulent se marier :

 

  1. difficulté pour obtenir la transcription des unions célébrées à l’étranger ;
  2. multiplication des procédures d’opposition au mariage ;
  3. multiplication des refus de visas ou de titre de séjour ;
  4. éloignement des conjoints de français en situation irrégulière ;
  5. enquêtes de police sur la communauté de vie ne respectant pas les règles élémentaires de déontologie, d’objectivité et de respect des personnes auditionnées ;
  6. pratiques douteuses consistant à retarder le mariage d’une personne ayant déposé un dossier de séjour, donc en situation régulière, jusqu’à la décision de la préfecture ;
  7. refus illégaux s’opposant à un mariage alors que le Procureur de la République n’a formulé aucune opposition au mariage ;
  8.  

     Pour dénoncer ces tracasseries et le durcissement des lois  (qui produit des situations inadmissibles) le collectif

     

     

    « Les amoureux du Ban Public » et la Cimade organisent le

     

     

     

    14 février à 18h30

    Le Bal des Amoureux

    Place Sathonay, dans le 1er

  9. Je vous invite à venir participer à cette manifestation.

     

  10. Pour mémoire: Nadir risque toujours d'être expulsé  alors qu'en France, il a trouvé amour et sécurité avec Samuel, son compagnon depuis bientôt plus de deux ans. Il a construit avec lui une relation homosexuelle affective stable.

     

    La Lesbian and Gay Pride de Lyon dénonce l’attitude méprisante de la Préfecture du Rhône qui a demandé son expulsion. Elle viole ainsi la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales, qui érige une protection absolue contre tout traitement inhumain et dégradant et garanti le droit à une vie privée et familiale.

     

  11.  

  12.  

  1.  

    Je vous propose maintenant de conclure ce billet avec un tout petit moment d’émotion: nous avons tous notre banc public, le mien est situé sur les pentes de la Croix Rousse.

     

  2.  

  3. Les gens qui voient de travers

    Pensent que les bancs verts

    Qu'on voit sur les trottoirs

    Sont faits pour les impotents ou les ventripotents

    Mais c'est une absurdité

    Car à la vérité

    Ils sont là c'est notoire

    Pour accueillir quelque temps les amours débutants

     

     

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'fouttant pas mal du regard oblique

    Des passants honnêtes

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'disant des "Je t'aime" pathétiques

    Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

     

    Ils se tiennent par la main

    Parlent du lendemain

    Du papier bleu d'azur

    Que revêtiront les murs de leur chambre à coucher
    Ils se voient déjà doucement

    Ell' cousant, lui fumant

    Dans un bien-être sûr

    Et choisissent les prénoms de leur premier bébé

     

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'fouttant pas mal du regard oblique

    Des passants honnêtes

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'disant des "Je t'aime" pathétiques

    Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

     

    Quand la saint' famill' machin

    Croise sur son chemin

    Deux de ces malappris

    Ell' leur décoche hardiment des propos venimeux

    N'empêch' que tout' la famille

    Le pèr', la mèr', la fille

    Le fils, le Saint Esprit

    Voudrait bien de temps en temps pouvoir s'conduir' comme eux

     

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'fouttant pas mal du regard oblique

    Des passants honnêtes

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'disant des "Je t'aime" pathétiques

    Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

     

    Quand les mois auront passé

    Quand seront apaisés

    Leurs beaux rêves flambants

    Quand leur ciel se couvrira de gros nuages lourds

    Ils s'apercevront émus

    Qu' c'est au hasard des rues

    Sur un d'ces fameux bancs

    Qu'ils ont vécu le meilleur morceau de leur amour

     


    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'fouttant pas mal du regard oblique

    Des passants honnêtes

    Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics

    Bancs publics, bancs publics

    En s'disant des "Je t'aime" pathétiques

    Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

     

     

     


Georges BRASSENS, Les Amoureux des Bancs Publics

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu